Nouveau rapport de MNC sur les coûts des régimes privés d’assurance médicaments

Affiché le 13 janvier 2021

Ottawa, le 13 janvier 2021 – La croissance des maladies chroniques et la hausse des demandes de remboursement de médicaments sont deux des principaux facteurs qui font augmenter le coût des régimes privés d’assurance maladie, selon le rapport 2016 – 2019 Analyse des générateurs de coût des demandes de règlement de médicaments des régimes d’assurance privés (en anglais, à l’exception du sommaire exécutif) de Médicaments novateurs Canada (MNC) publié aujourd’hui. Le rapport précise également que le coût des demandes de remboursement de médicaments augmente d’environ 5 % par an, ce qui représente moins de la moitié du 11 % prévu par les assureurs.

Le rapport indique que les importantes augmentations de coûts des régimes privés d’assurance maladie au pays résultent d’une utilisation accrue, elle-même causée par la croissance des maladies chroniques, comme le diabète, qui nécessitent davantage de médicaments. Compte tenu des répercussions importantes de ces maladies sur les coûts et l’augmentation des demandes de remboursement, sans oublier leurs coûts sociaux et économiques, les employeurs, les fournisseurs de régimes et les autres intervenants devraient travailler ensemble pour offrir aux participants des solutions qui les aideront à prévenir les maladies chroniques.

Il est également nécessaire d’accroître la collaboration entre les fabricants de médicaments, les assureurs, les conseillers et les promoteurs de régime d’assurance médicaments : ils doivent coopérer pour comprendre et surmonter les difficultés relatives à l’augmentation des maladies chroniques et à leurs répercussions sur la santé de la population, ainsi que pour s’assurer que les participants aux régimes ont accès aux services de santé dont ils ont besoin.

Faits saillants

  • De plus en plus d’employés font des demandes de remboursement. Selon le rapport, le coût des demandes pour les régimes privés d’assurance médicaments a augmenté selon un taux de croissance annuel composé de 5,3 % entre 2016 et 2019. Plus de la moitié de cette croissance est due à une utilisation accrue, plutôt qu’à une augmentation du montant des demandes, ce qui suggère que le prix des médicaments n’est pas le principal facteur influençant la croissance globale des coûts.
  • Les maladies chroniques sont un important facteur de coût pour les régimes privés d’assurance médicaments. Elles représentent 68 % des demandes et sont responsables de 79 % de leur augmentation.
  • L’augmentation des coûts des demandes effectuées auprès des régimes privés d’assurance médicaments au Canada peut être attribuée à trois principaux facteurs : l’augmentation du nombre de prestataires, l’augmentation du nombre de demandes effectuées par les prestataires et l’augmentation des coûts de chaque demande. Ce dernier peut être causé par l’adoption de nouveaux médicaments innovants ou par certains facteurs comme les frais de distribution et la fréquence de délivrance.

Lire le rapport complet (en anglais, à l’exception du sommaire exécutif).

Citation

Nous espérons que ce rapport permettra aux conseillers et aux promoteurs de régime d’assurance médicaments, petits ou grands, de mieux comprendre les facteurs de coûts qui influencent ces régimes. Forts de ces connaissances, ils seront en mesure de gérer plus efficacement les régimes et de négocier des primes et des cotisations réalistes, ce qui leur permettra de continuer à offrir ces importants avantages à leurs employés.

Joe Farago, Directeur exécutif, Payeurs privés et investissements, MNC

À propos de Médicaments novateurs Canada

Médicaments novateurs Canada est la voix nationale de l’industrie pharmaceutique innovatrice canadienne. Nous plaidons en faveur de politiques qui permettent la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments et vaccins novateurs qui améliorent la vie de tous les Canadiens. Nous appuyons l’engagement de nos membres d’être des partenaires précieux du système de santé canadien.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements :

Sarah Dion-Marquis
Directrice, Médias et relations publiques
Téléphone : (613) 769-6510
Courriel : sdmarquis@imc-mnc.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *