Le délai supplémentaire accordé au CEPMB offre la possibilité de tenir des consultations sérieuses

Affiché le 29 juin 2021

Ottawa, le juin 29 2021 – Selon Médicaments novateurs Canada (MNC), la décision de Santé Canada de reporter au 1er janvier 2022 la mise en œuvre des réformes réglementaires du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) est une nouvelle occasion d’examiner les répercussions possibles de ces réformes et de prendre le temps de trouver des solutions de rechange plus efficaces.

MNC invite le gouvernement fédéral à tenir des consultations sérieuses avec l’industrie, les groupes de patients et les autres parties prenantes afin d’assurer un accès durable aux médicaments qui sauvent des vies et de soutenir un secteur des sciences de la vie prospère qui fera partie intégrante de la relance économique du Canada. Le gouvernement devrait utiliser ce délai supplémentaire pour collaborer et moderniser la réglementation du CEPMB de façon à ce qu’elle garantisse l’accès aux médicaments et aux vaccins novateurs, aux essais cliniques, aux investissements et à la recherche et au développement.

MNC et ses entreprises membres maintiennent que la mise en œuvre des réformes du CEPMB telles qu’elles sont présentées actuellement aura d’importantes conséquences et demandent au gouvernement fédéral de se joindre à elles et aux parties prenantes du secteur de la santé pour trouver une approche pangouvernementale qui convient au Canada et à sa population.

À propos de Médicaments novateurs Canada

MNC est l’association nationale qui représente la voix de l’industrie pharmaceutique innovatrice canadienne. L’association défend des politiques qui favorisent la découverte, le développement et l’offre de médicaments et de vaccins novateurs afin d’améliorer la vie de l’ensemble de la population. De plus, elle soutient l’engagement de ses membres d’être des partenaires précieux du système de santé canadien. Elle représente 47 entreprises, qui investissent près de 1,2 milliard de dollars par an en recherche et développement. De cette façon, elle alimente l’économie fondée sur la connaissance du pays tout en contribuant à hauteur de 8 milliards de dollars à l’économie nationale. Tous ses membres suivent le Code d’éthique de MNC, ils travaillent donc de manière hautement éthique avec les gouvernements, les payeurs privés, les professionnels de la santé et les parties prenantes.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements :

Corinne Crichlow
Directirice, Relations médias et publiques
Téléphone : 613.236.0455, ext. 245
Courriel : ccrichlow@imc-mnc.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *