Réflexions sur le rôle du CEPMB dans notre système complexe

Affiché le 1 novembre 2016

Tous les Canadiennes et les Canadiens veulent profiter des meilleurs soins de la santé, et sans aucun doute avoir accès aux médicaments et vaccins innovateurs est un élément clé d’un système de santé de qualité. Médicaments novateurs Canada et ses compagnies membres croient que tous les Canadiens et Canadiennes devraient avoir accès aux médicaments dont ils ont besoin, sans que leurs moyens financiers ne constituent un obstacle.

Créé en 1987, le Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) a vu le jour suivant une réforme audacieuse et visionnaire au régime canadien des brevets, c.-à-d. l’élimination du système national de licences obligatoires. Étant des objectifs de politique industrielle et de santé ambitieux, ces changements ont entraîné des améliorations importantes tant pour l’entreprise de recherche en santé au Canada que la disponibilité des médicaments novateurs sur le marché canadien ainsi que de l’état de la santé des Canadiens.

À l’époque, le CEPMB était le seul mécanisme à fournir  une assurance aux Canadiens du caractère « raisonnable » des prix des médicaments brevetés au Canada. Aujourd’hui, les prix des médicaments brevetés au Canada demeurent inférieurs à la médiane des prix pratiqués dans les pays comparables sélectionnés par le CEPMB (la France, l’Allemagne, l’Italie, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis). Au fil de trois décennies, il y eut des changements profonds et importants au climat d’affaires et de réglementation pharmaceutique au Canada, comme ailleurs dans le monde. De nombreux outils, mécanismes et organismes se sont formés qui ont affiné et amélioré notre appréciation de la valeur des médicaments et la place qu’ils occupent dans notre système de santé.

C’est pour cette raison que le CEPMB a préparé un document de consultation aux fins de discussion étendue pour moderniser et simplifier son cadre réglementaire afin de demeurer pertinent dans un « marché pharmaceutique dynamique et évolutif. » Médicaments novateurs Canada a participé à cette consultation publique et a présenté sa vision (anglais) relative à la meilleure façon pour le CEPMB d’apporter une contribution positive dans notre réalité d’aujourd’hui.

Nous vivons dans un monde radicalement différent – autant la façon dont nous conduisons nos affaires a évolué, que nous témoignons maintenant à tous les jours de l’impact clair et positif que les nouveaux médicaments apportent dans la vie des Canadiens et Canadiennes. Pour demeurer à point, le CEPMB doit se réexaminer dans le contexte du système de santé canadien en son entier, et se trouver une place complémentaire à tous les mécanismes et régimes existants, sans faire double emploi de fonctions qui pourrait entraîner des délais d’accessibilité aux traitements médicaux requis par les Canadiens et Canadiennes.

Nous devrions tous aspirer à des idéaux plus élevés que simplement viser à réduire les dépenses, en dépit des contraintes budgétaires réelles. Nous devrions viser un climat optimal qui attire toujours les derniers médicaments les plus novateurs sur le marché canadien. Cette ambition servira les besoins des canadiens tant pour les payants que pour les patients. Les payants pourront profiter de concurrence plus accrue, et les patients et leurs professionnels de la santé profiteront de plus de choix pour mieux rencontrer leurs besoins de santé.

Médicaments novateurs Canada désire travailler collectivement avec les gouvernements canadiens  pour bâtir une plateforme stable, prévisible, et durable pour l’industrie pharmaceutique innovatrice dans le sein du système de santé, et pour continuer d’assurer la valeur obtenue des médicaments pour les Canadiens et Canadiennes. Nous tenons spécialement à collaborer avec les régimes d’assurance médicaments publics et privés, ainsi qu’avec Santé Canada, l’ACMTS et avec l’INESSS pour améliorer les mécanismes d’examen des médicaments qui traitent de questions de valeur thérapeutique et de rapport qualité-prix, avec l’objectif d’améliorer la qualité et la rapidité d’accès à un coût abordable aux médicaments novateurs pour les patients et patientes.

Nous sommes déterminés à faire équipe stratégique avec le gouvernement et autres intervenants de soins de santé afin de proposer de vraies solutions visant à combler les lacunes d’accessibilité ou obstacles financières dans le système canadien. Cependant, nous ne croyons pas que c’est en modifiant les Lignes directrices du CEPMB et en baissant les plafonds de prix pour les médicaments brevetés, que se résoudra le problème des Canadiens et Canadiennes confrontés à des difficultés financières en raison du manque de couverture d’assurance médicaments. Plutôt, ceci exige une collaboration pionnière entre tous les intervenants : les gouvernements fédéral, provinciaux, et territoriaux; l’industrie pharmaceutique; et les assureurs privés. Nous sommes prêts.

Lire le résumé.
Lire le mémoire complet.

Keith McIntosh est Directeur exécutif, Affaires scientifiques et réglementaires chez Médicaments novateurs Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *