Rencontre avec les patients : Shannon Gaudette

Affiché le 3 mars 2021

En 2005, alors qu’elle était âgée de 48 ans, Shannon Gaudette a reçu un diagnostic de mélanome, la forme la plus grave de cancer de la peau. Elle a ensuite subi de nombreuses interventions chirurgicales et de la radiothérapie avant de commencer un nouveau traitement d’immunothérapie, qu’elle a connu grâce à la Fondation Sauve Ta Peau.

Shannon a poursuivi ces traitements pendant 4 ans puis, après 13 interventions chirurgicales et 83 perfusions d’immunothérapie, ses tumeurs ont disparu. Nous avons eu l’occasion de lui parler de son expérience. Lisez l’entrevue avec Shannon ci-dessous pour en savoir plus sur son histoire.

MNC : Votre parcours a été difficile, mais votre histoire est aussi très inspirante. La maternité est arrivée dans votre vie alors que vous combattiez déjà le mélanome. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette expérience?

Shannon Gaudette

Shannon Gaudette, 48, atteinte d’un mélanome

Shannon : Mon mari, Brad, et moi avions pris la décision déchirante d’arrêter d’essayer d’avoir des enfants. Nous pensions qu’il serait irresponsable d’avoir un enfant pendant que mon état de santé était si imprévisible. Toutefois, malgré toutes les mesures préventives que nous avons prises, je suis tombée enceinte au début de 2011. Ma grossesse se passait bien, alors mes craintes initiales par rapport à mon état de santé se sont peu à peu dissipées. Malheureusement, la situation était sur le point de se compliquer.

Lorsque j’étais enceinte de 24 semaines, mon mari m’a trouvée évanouie dans la douche. Nous nous sommes immédiatement rendus aux urgences, où nous leur avons parlé de mes antécédents de mélanome. Une image par résonance magnétique (IRM) de mon cerveau a révélé la présence de deux énormes tumeurs cérébrales.

La seule option qui nous a été offerte à cet hôpital consistait à maintenir mes fonctions vitales jusqu’à ce que Madeline soit suffisamment développée pour être mise au monde par césarienne. Mon mari ne pouvait l’accepter, nous avons donc été transférés à l’Hôpital Royal Columbian, qui dispose d’une incroyable équipe de neurochirurgie et d’un service néonatal capable de prendre en charge un nourrisson dès 24 semaines.

En fin de compte, les deux tumeurs ont été retirées avec succès. Le 5 août 2011, j’ai donné naissance à Madeline par césarienne. Peu après, j’ai commencé un traitement d’irradiation encéphalique totale. Mon IRM de suivi était exempte de tumeurs, mais une tomodensitométrie de mon corps a révélé la présence de tumeurs dans mes poumons et mon foie. Heureusement, en septembre 2011, j’ai pu recevoir quatre perfusions dans le cadre du premier traitement d’immunothérapie offert aux patients atteints d’un mélanome avancé. Ce nouveau traitement novateur et prometteur, que j’ai connu grâce à la Fondation Sauve Ta Peau, stimule le système immunitaire pour qu’il combatte les cellules cancéreuses dans l’organisme.

Je venais de recevoir le plus beau cadeau possible, la naissance de notre fille, mais je devais composer avec de nombreuses inquiétudes liées à mon état de santé. Ma pire crainte était de ne pas être là pour elle et de rater tous les moments uniques qu’un parent vit en regardant son enfant grandir. Je surnomme Madeline ma « force magique », parce que c’est sa personnalité inspirante ainsi que l’amour et le soutien de mon mari qui m’ont aidée à traverser ces moments difficiles.

MNC : En 2014, vous et votre oncologue avez convenu que vous devriez commencer un traitement novateur d’immunothérapie. Pouvez-vous nous expliquer comment cette décision a changé votre vie?

Shannon : Au début, j’étais déterminée à lutter contre la maladie. Après la naissance de Madeline, il est devenu encore plus important pour moi de surmonter ces obstacles; je souhaitais être présente pour mon mari et ma fille, peu importe les circonstances.

Lorsque ma maladie a refait surface en 2014, le soutien de la Fondation Sauve Ta Peau et de mon oncologue m’a permis d’accéder à un deuxième traitement d’immunothérapie grâce au Programme d’accès spécial de Santé Canada.

Shannon Gaudette with her husband Brad; and daughter Madeline

Shannon Gaudette avec son mari Brad et sa fille Madeline

Après la première perfusion, que j’ai reçue le 19 juin 2014, j’ai recommencé à me sentir forte, ce qui m’a donné beaucoup d’espoir. Des complications sont survenues pendant le processus, mais ma santé progressait de façon continue.

J’ai poursuivi ce traitement pendant environ quatre ans. En juillet 2018, j’ai subi ma 13e opération puis, en janvier 2019, j’ai obtenu ma première tépographie exempte de tumeurs. En date du 31 juillet, j’avais terminé ma 83e et dernière perfusion d’immunothérapie et je suis maintenant heureuse d’annoncer que mes tumeurs ont disparu.

MNC : Plus tôt, vous avez mentionné l’importance de l’innovation dans le domaine des médicaments. Que diriez-vous aux personnes qui s’efforcent d’améliorer l’accès aux médicaments novateurs au Canada?

Shannon : Sans ce type de médicaments, je ne serais pas ici aujourd’hui. L’innovation est essentielle, car les traitements comme la chimiothérapie et la radiothérapie ne peuvent traiter le mélanome et d’autres formes de cancer (si la tumeur est grosse).

Il est tellement encourageant de voir l’évolution dans ce domaine. Grâce aux médicaments que j’ai pris pendant mon traitement d’immunothérapie, je pouvais me rendre à l’hôpital et en revenir en voiture, car je ne ressentais pas les effets secondaires que j’aurais ressentis avec les autres traitements. J’ai pu mener une vie aussi normale que possible entre mes interventions chirurgicales et après chacune d’entre elles. L’immunothérapie m’a vraiment aidé tout au long du processus de guérison.

À tous ceux qui s’efforcent d’améliorer l’accès aux médicaments novateurs au Canada : continuez à faire ce que vous faites parce que ces médicaments ne sauvent pas seulement la vie des gens, ils leur permettent aussi de mener une vie « normale » pendant leur traitement.

Ultimement, c’est l’innovation qui m’a permis de continuer à vivre une vie merveilleuse avec ma merveilleuse famille.


Lire plus Rencontre avec les patients :

2 réponses à “Rencontre avec les patients : Shannon Gaudette”

  1. Gord dit :

    So nice to hear Shannon. Everyone should know about the Health Canada SAP for any therapy not available in Canada

  2. Marilyn Hoy dit :

    My what an incredible journey you’ve had fighting the melanoma….congratulations on surviving and also on the amazing daughter you have….I’m also a metastasized melanoma cancer patient, stage 4, just finishing my 2 years of maintenance treatment. My initial melanoma was removed from my neck in early 2002. 16 yrs later it reared its ugly head and was in many places, but like you I’m doing great… weird thing this winter my husband had to had a radiation plaque in his eye for ocular melanoma….he’s also doing well.. thank God for these new drugs and treatments and also great doctors!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *