Contribuer à la viabilité

L’innovation a un grand rôle à jouer dans la viabilité de notre système de santé.

Prévenir ou guérir la maladie contribue non seulement à la santé des Canadiens, mais profite également à notre système de santé et à notre économie, alors que nous passons plus de temps à profiter de la vie et être des membres productifs de nos collectivités.

S’assurer que les Canadiens ont accès aux traitements novateurs dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin est un élément fondamental pour assurer la viabilité du système de soins de santé pour les générations à venir.

La valeur des médicaments novateurs pour le système de santé est considérable. Une étude novatrice de Frank R. Lichtenberg de l’Université Columbia parue en 2012 a constaté que l’espérance de vie était significativement plus élevée dans les pays ayant accès et utilisant les médicaments les plus récents. Une étude antérieure du Dr Lichtenberg avait conclu qu’investir dans les médicaments novateurs faisait économiser de l’argent ailleurs dans le système de santé par une marge importante. Pour chaque 1 $ dépensé en nouveaux médicaments, les dépenses autres que celles reliées aux médicaments chutaient de plus de 7 $.

Une étude publiée en 2013 par le Conference Board du Canada a examiné les avantages pour la santé et l’économie associés aux dépenses pharmaceutiques en Ontario de 2007 à 2012. La recherche a conclu que les dépenses de 1,22 milliard $ généraient une compensation en bénéfices pour la santé et en avantages sociaux de tout près de 2,44 milliards $ — un rapport coûts-bénéfices qui augmente au fil du temps. Certains de ces bénéfices comprenaient la baisse de la demande pour des services hospitaliers et l’augmentation de la productivité au travail.

Et nous devons aussi mentionner le fait que les traitements novateurs ont également contribué à la gestion – et souvent à l’éradication – de maladies qui étaient autrefois dévastatrices et extrêmement coûteuses pour notre système de santé.