L’histoire de Stewart

Diagnostiqué d’un cancer avancé de la prostate à l’âge de 58 ans, Stewart Campbell a été confronté à des choix difficiles. Puisque la chirurgie ou la radiothérapie servi que de soins palliatifs, et en raison du risque d’effets secondaires indésirables, il a choisi la médication pour contrôler son cancer de la prostate. Stewart s’est vu offrir la possibilité de participer à un essai de recherche clinique en phase 3 pour une nouvelle thérapie, et il a accepté.

Son cancer a extrêmement bien répondu à ce médicament novateur.

Il vit avec le cancer depuis 8 ans et, grâce aux investissements continus dans la recherche ciblée, Stewart attend avec impatience que de futurs médicaments novateurs deviennent disponibles.

« Il y a de bonnes chances que je vivrai toujours avec cette maladie dans 15 ou 20 ans. De nouveaux médicaments continuent à sortir du pipeline; des médicaments novateurs fondés sur la science et des essais cliniques éprouvés », a expliqué Stewart.

Les médicaments novateurs donnent la chance à des gens comme Stewart de continuer à profiter de leur famille, de leur travail et de vivre pleinement. Les essais cliniques aident à sauver la vie de Canadiens et de Canadiennes en leur donnant accès à de nouveaux médicaments et traitements qui présentent le potentiel de sauver des vies, tout en permettant aux médecins et aux hôpitaux la possibilité d’utiliser de nouvelles thérapies.

« Ces nouveaux médicaments m’ont donné la possibilité de continuer à être productif dans mon travail et à passer du temps de qualité avec ma famille », a ajouté Stewart.

Stewart travaille maintenant avec d’autres hommes atteints du cancer de la prostate à sensibiliser, éduquer et insuffler de l’espoir.